+ 1 (707) 877-4321
+ 33 977-198-888

articles de presse

ARTICLE DANS REVUE ARTS ET CULTURE Evangile Papavassiliou
14 septembre 2006

;
;








JEAN CINAISE dans la revue CULTURE ARTS 1996 :
;
Papavassiliou Evangile dépeint la vie entre souvenirs et présent, la << mort en fête >>, notre précarité, le défi de la création, la pérennité de la poésie, la danse sur le feu et l'eau. Art authentique dont la force lyrique dans l'emploi des rouges, des bleus, des jaunes et du noir assure plus de continuité à la peinture vivante que cent sophistes d'esthètes avancés.
;
                                                                               J. Goldmann critique d'art
;

 

;

Evangile Papavassiliou a toujours été sensible à leur présence et leur présence irradie nombre de ses papiers et de ses toiles. Ces êtres bienveillants dont on nous disait dans l’enfance qu’ils veillent sur nous, ont ici figure très humaine. Dans des coloris sonores mais jamais criards, ils manifestent leur présence dans une sorte de non-environnement. Ni intérieur, ni paysage ne sont là pour situer ces corps flottants et ces visages paisibles dont la présence, non précisée, a quelque chose de rassurant.

;

 

;

Ils semblent être là pour nous rappeler que l’enfer n’est pas forcément « les autres » mais l’abandon des autres. Il y a derrière ces toiles habitées, un appel, un message. Quelque chose dans ces dessins ou ces tableaux parle au visiteur et l’invite à se pencher sur le sens de la vie entre passé et présent  proche ou lointain. Les choses essentielles surgissent de cette démarche plastique hors mode et que les marchands éclairés s'arrachent.

;

 

;

A l’heure de toutes les solitudes et de la déchirure du monde entre riches et pauvres (d’argent comme de spiritualité), le message d’Evangile Papavassiliou n’affiche pas de signe de révolte. Il propose avec ses moyens propres que sont la peinture, la gravure, le dessin à l’encre ou au crayon, la sculpture ou la lithographie, tout ce que ressent un artiste. Il exprime, sans éclat ses pensées d’homme pour qui la dignité humaine n’est pas un vain mot. Evangile Papavassiliou  préfère la compagnie des anges...

;

Anita NARDON

A.I.C.A. (Noël 2005);

 

;

 

;

 

;

 

;

 

;

AICA = association internationale des critiquer d’art







 Papavassiliou Evangeli par Charles Baurin   écrit par Charles Baurin

 Papavassiliou Evangeli par Charles Baurin   écrit par Charles Baurin (Professeur à l'Université Acadia ) Wolfville, NS, Canada 2012

 ARTICLES DE PRESSE   Articles de presse sur Papavassiliou Evangile

 Evangile Papavassiliou   critique d'art ANITA NARDON

 articles de presse   ARTICLE DANS REVUE ARTS ET CULTURE




You don't have flash installed.
EMAIL- EMAIL- EMAIL- EMAIL- EMAIL- * A
File Attachment Icon
T-766199.jpg