+ 1 (707) 877-4321
+ 33 977-198-888

Galerie Thomas Boutry - Oeuvres de Thomas Boutry

Galerie Thomas Boutry - Oeuvres de Thomas Boutry

"'Ma Vie' ou 'Les Souvenirs Versatiles' Je suis né en chine d'après ce qu'on raconte. Dans une ville presque imaginaire de la lointaine Asie. En fait, je n'ai pris conscience de Hong-kong (mon île natale) qu'à travers quelques photographies en noir et blanc - d'excellentes photographies d'ailleurs, bien trop poétiques pour laisser mes rêves au repos"

Documents
 Second Manifeste Couleuvre - vingt ans après le premier opus, de rigolote mémoire.   Manifeste du Mouvement Couleuvre (pour la sauvegarde des émotions en milieux créatifs).
 Critique : les tortures picturales de Thomas Boutry   Critique internet sur l'oeuvre de Monsieur Boutry
 Manifeste du mouvement "Couleuvre" (pour la sauvegarde des émotions en milieu créatifs).   Manifeste d'un courant pictural et artistique dont nous sommes les héros
Thomas Boutry
Thomas Boutry

Traduction de la galerie :
Fine art by Thomas Boutry Oeuvres de Thomas Boutry Thomas Boutry Thomas Boutry Thomas Boutry Thomas Boutry Thomas Boutry Thomas Boutry Thomas Boutry

Les 31 oeuvres de Thomas Boutry

Calendrier des oeuvres de Thomas Boutry

RSS feed Thomas Boutry

Diffuser l'exposition Thomas Boutry sur
Oeuvres exposées le
Ajouté le 13 novembre 2017
Ajouté le 12 novembre 2017
Ajouté le 20 fevrier 2017
Ajouté le 26 decembre 2016
Ajouté le 19 septembre 2016
Ajouté le 21 novembre 2007
Ajouté le 20 novembre 2007
Médias Oeuvres
Thèmes Oeuvres
Styles Oeuvres
Dimensions
Oeuvres de 1 à 25 (sur 31 au total)


Le voûté

La faille

Elle et lui

Patte blanche

































Le vieil homme transparent
























Prétendant au bouquet

La fureur de Cuchulaïn

A propos du meurtre de Thorarin le Noir



 Critique : les tortures picturales de Thomas Boutry
Critique internet sur l'oeuvre de Monsieur Boutry
[Page - Thomas Boutry - 5Ko - 2017]


 Second Manifeste Couleuvre - vingt ans après le premier opus, de rigolote mémoire.
Manifeste du Mouvement Couleuvre (pour la sauvegarde des émotions en milieux créatifs).
[Page - Thomas Boutry - 4Ko - 2017]


 Manifeste du mouvement "Couleuvre" (pour la sauvegarde des émotions en milieu créatifs).
Manifeste d'un courant pictural et artistique dont nous sommes les héros
[Page - Thomas Boutry - 4Ko - 2007]


"Ma Vie" ou "Les Souvenirs Versatiles"

Je suis né en chine d'après ce qu'on raconte. Dans une ville presque imaginaire de la lointaine Asie. En fait, je n'ai pris conscience de Hong-kong (mon île natale) qu'à travers quelques photographies en noir et blanc - d'excellentes photographies d'ailleurs, bien trop poétiques pour laisser mes rêves au repos. Si l'on m'annonçait maintenant que j'ai vu le jour dans une illustration de Kay Nielsen ou dans la jungle de Kipling, je le croirais bien volontier.

Toujours est-il qu'un peu plus tard, et d'après mes propres souvenirs, je suis né à nouveau ; cette fois sur un appui de fenêtre entre la vitre et les rideaux tirés, une bande-dessinée dans les mains. Dehors il y avait une grande cour d'immeubles avec des escaliers d'incendie métalliques, à l'américaine. Il n'y passait jamais personne. C'était un décor, rien de plus.

Descendu de mon appui de fenêtre, j'apprenais pour ainsi dire à mon insu un peu de flamand et de catéchisme à l'école d'Anvers où mes parents m'avaient inscrits en arrivant en Belgique. On y servait également un excellent cours de calcul mental que j'ingurgitais sans mal pendant six années environs. Après quoi, me voici à Versailles ; j'y prends mes premiers cours de dessin. D'autres suivront un peu plus tard, ailleurs : à l'Académie des Peintres de Poissy.

A seize ans, je suis admis à L'Ecole d'Arts et d'Industries Graphiques Estiennes, à Paris. Je franchis ses grilles, et en ressors quatre années plus tard : la peinture impressionniste au coin d'un oeil, une larme de vodka dans l'autre.

Me voici quittant une vie pour une autre, un brin artiste, lié de force à d'autres brins ; complexé par le fait d'exister, d'être trop visible et sans solide légitimité, comme abandonné dans un champ vidé par les récoltes, délaissé par la faucheuse et les moissons successives. Me voilà, en bref, étudiant mal fagoté !

Les Beaux-Arts de Tourcoing m'accueillent ensuite le temps d'un quinquennat ; le temps de croiser des figures telles que Xavier ou Betrand. Xavier était un drôle d'échalas binoclard sans domicile, cherchant à dormir où il pouvait. Il avait par ailleurs, je m'en souviens, juré de ne pas se laisser couper les cheveux avant d'avoir obtenu son diplôme, et cette lubie - au bout de quatre ans ! - avait fini par friser au ridicule. Quant à Bertrand, il sortait tout juste d'un hôpital psychiatrique où l'avaient conduit l'abus de drogues et une vie volontairement dissolue. Ses anciens camarades de virées n'y avaient pas résisté. Bertrand jouait en permanence avec ses multiples talents d'Achilles, si bien qu'on pouvait à peine les appercevoir et qu'on ne voyait plus que lui.

Et puis il y avait Ludo. Tous les deux nous débutions habituellement la journée au café Le Brazza, dès 7 heure et demie du matin, le regard posé sur les bords d'un verre de kir ou de ricard enfumé par les cigarettes, déjà bercés par des petites vagues d'alcool. Et pendant deux ans, dès le lever du jour, nos yeux se sont plûs à se reposer sur ce petites berges de cristal environnées de brume.

Je travaillais à cette époque sur des toiles abstraites, un peu à la manière de Poliakoff, tandis que Ludovic suivait encore le courant surréaliste institué par Magritte. Comme je regrettais l'esprit bon enfant de la peinture en plein air, je l'invitais à s'y essayer ; et c'est ainsi que nous nous sommes parfois retrouvés à peindre côte à côte, d'abors sur les rives du lac du Héron puis dans d'autres coins de vie. Peu à peu, à Bordeaux cette fois, nos styles ont évalués... Mais ceci, comme dirait le conteur, est une autre histoire.

  

[Biography - Thomas Boutry - 5Ko]


Thomas Boutry

- Elève à l'académie d'Arts de versaille.

-Elève à l'académie des Peintres de Poissy.

-Diplômé de l'école supérieure d'Arts et d'Industrie graphiques Estienne.

-Diplômé des Beaux-arts de Tourcoing.

-Licencié d'Arts Plastiques Bordeaux III.

-Maître d'Arts Plastiques Bordeaux III.

 

-Expostions chimériques à travers l'ensemble du royaume d'Astap.

-Exposition mairie de Villennes sur seine.

-Exposition minimale Salle d'Arcachon.

-Exposition Paris-Bastille.

-Exposition virtuelle dans d'innombrable galeries atteintes de surditées (Paris, Bordeaux etc...)

-Expostions imaginaires au Japon , en Chine, Scandinavie, Belgique et Germanie.

-Exposition permanente en atelier.

-Exposition légère au soleil (été 2008)

[Biography - Thomas Boutry - 2Ko]



Livre des invités de Thomas Boutry

COUCOU
MON CHER THOMAS FORCE EST DE CONSTATER QUE TON OEUVRE DERRIERE UNE APPARENTE CANDEUR DISSIMULE EN REALITE(MAIS QU'EST-CE QUE LA REALITE SINON CE QUI SE DEROBE A NOTRE REGARD?)TOUTE UNE TRAGEDIE.TRAGEDIE QUE L'IRONIE AFFICHEE PEINE A DISSIMULER;RESTE QUE LA FORME ME RAPPELLE GAROUSTE.JE SERAIS CURIEUX DE VOIR CE QUE TU FAIS MAINTENANT!
(MONTOUMONRIEN, 12 septembre 2008)
La beauté à l'état pure !
Continue, tom, Tom... Ils vont bientôt se rendre compte que t'es un génie ! Quelle composition ! Quelles couleurs ! Quels mouvements, quelles lignes, ... ! BRAVO !
(Kâli, 18 juillet 2006)
Bravo ! La rapidité de ta touche, La beauté de tes oeuvres aussi bien de près que de...
Bravo ! La rapidité de ta touche, La beauté de tes oeuvres aussi bien de près que de loin, L'excellence de ta composition, Ta formidable compréhension de ton art, ton esprit critique et ton intelligence, De plus, ta sensibilité exceptionnelle et, ce qui ne gâte rien, ta gentillesse inébranlable Font de toi, pour tous ceux qui te conna.../...
([Depuis le Livre d`or], 6 juin 2005)
bon jour serait trop peu de lumiere dans autant de couleur.mod
bon jour serait trop peu de lumiere dans autant de couleur.mod
([Depuis le Livre d`or], 12 mai 2004)
j'adore tes derrniére toiles , avec une grande influence des grands maitres disparu , cou...
j'adore tes derrniére toiles , avec une grande influence des grands maitres disparu , couleuvre demeurre et restera ton plus grand admirateur
([Depuis le Livre d`or], 1 avril 2004)
thomas merci pour cette peinture naïvo-dépressive, c'est tous les grands enfants que nous ...
thomas merci pour cette peinture naïvo-dépressive, c'est tous les grands enfants que nous sommes restés , encore! encore! lolo the best
([Depuis le Livre d`or], 1 avril 2004)






EMAIL- EMAIL- EMAIL- EMAIL- EMAIL- * A