+ 1 (707) 877-4321
+ 33 977-198-888

Galerie Rachèle Hiltebrand Ogier - Oeuvres de Rachèle Hiltebrand Ogier

Galerie Rachèle Hiltebrand Ogier - Oeuvres de Rachèle Hiltebrand Ogier

"ARTICLE DANS "ACTIVES" novembre 2007: Rachele Hiltebrand Ogier vit dans un monde magique éclatant de couleurs. Elle met des contes en boîte, elle sculpte des déesses chez elle, on trouve même un cochon qui fait du skate-board. Elle semble pouvoir tout exprimer. La Femme, surtout. Cette grande et belle femme d’origine Hongroise travaille"

Rachèle Hiltebrand Ogier
Rachèle Hiltebrand Ogier

Traduction de la galerie :
Fine art by Rachèle Hiltebrand Ogier Oeuvres de Rachèle Hiltebrand Ogier Rachèle Hiltebrand Ogier Rachèle Hiltebrand Ogier Rachèle Hiltebrand Ogier Rachèle Hiltebrand Ogier Rachèle Hiltebrand Ogier Rachèle Hiltebrand Ogier Rachèle Hiltebrand Ogier

Les 17 oeuvres de Rachèle Hiltebrand Ogier

RSS feed Rachèle Hiltebrand Ogier

Diffuser l'exposition Rachèle Hiltebrand Ogier sur
Oeuvres exposées le
Ajouté le 19 mars 2008
Ajouté le 8 novembre 2007
Ajouté le 17 mai 2007
Médias Oeuvres
Thèmes Oeuvres
Styles Oeuvres
Dimensions
Oeuvres de 1 à 17 (sur 17 au total)


Etre comme une fleur simplement...se tourner vers le soleil, pousser, grandir, être ...



La liberté se trouve à l'interieur

Terre - Mère

GAIA

Accesoires en laine feutrée RA

Broche en laine feutrée " Klimt"

Broche en laine feutrée "Klimt"

Accesoires en laine feutrée RA

Accesoires en laine feutrée RA

Boite de coeur

La nuit il fait beau dans la foret

Flying fishpig

Les oiseaux de la nuit

sans titre

sans titre

regarde le monde avec tes propres yeux

LA Lune est rouge



 
P a r c o u r s

…depuis l’enfance l’envie et le besoin de faire, créer ne m’a jamais quittée….

2003   Galerie « le temps qui vient », Genève, Suisse
exposition individuelle
2003 Riviér’Arts,  Montreux, Suisse, Exposition collective
2003
Salon d’automne de l’Académie lyonnaise
    de peinture, Lyon, France ,en tant qu’invité d’honneur
2004 Retardo, Genève, Suisse , exposition individuelle
2003/04 Fan Fan des Mûres, Lyon, France, exposition collective
2004 Cawa, Cluses, France, exposition individuelle
2004 Galerie d’Octobre, Carouge-Genève, Suisse,  collectif sur les 4 éléments
2004/05 Un Poisson dans l ‘Arbre,  Annemasse,  France, en permanence
2005/06    » La Perspicace»,  Genève,  Suisse,
collection accessoires en laine feutrée « RA ©»
2006/07    » La Perspicace»,  Genève,  Suisse
Nouvelle collection accessoires « RA © »
2007 Participation à la vente aux enchères Vannes, Art Contemporain,
Jack-Philippe Ruellan, commissaire-priseur habilité

D i v e r s
17.12.02 Article « Tribune  de Genève » , Suisse
2004 Cours de sculpture  peinte Ecole Club Migros et un « poisson dans l’arbre »
2005 Interview  «  Petites  Mains »  Milan Presse, France
Article double page dans l’édition de nov-dèc.
2006/08  Illustration d’un Livre pour enfants sur le thème de
l’air et de l’eau, ARTT
2006 Article dans « Actives » supplément de L’Eco des pays de Savoie
2007  « la bible de l’art singulier » éditions iconofolio, Paris    

http://www.ra-art.com
ra-art@ifrance.com
[Announcement - Rachèle Hiltebrand Ogier - 11Ko - 2007]


 
Je me suis passionnée tôt pour la peinture et les arts plastiques aussi je cherche et je trouve rapidement un moyen d’expression me correspondant par le dessin et la peinture. Depuis environ dix ans j’utilise entre autres, différentes matières de récupération, bois, branches, divers cartons etc.  . Pendant tout ce temps, je fais aussi des illustrations. En 2002 je concrétise un projet qui me tient à cœur : travailler en trois dimensions et avec des matériaux différents.  L’inspiration ,  je la trouve,   dans des contes, légendes, mythes, arts rupestres, ou encore dans des traditions populaires et spirituelles de diverses cultures et époques. Objectif 2006 continuer, développer, évoluer au gré de l’inspiration en me servant de matériaux supplémentaires comme le plexi, le béton, le polyester, intégrer des lumières, des moteurs etc ...C’est en cours !

« L’art est une blessure qui se termine en lumière. » Georges Braque

Mon travail est un besoin fondamental pour moi . Un moyen d’assimiler, d’essayer de comprendre ce monde dans lequel je vis, duquel je fais partie. Par mon travail, je désire me souvenir de mon potentiel créateur, de ma singularité, de mon être originel et de mon essence spirituelle.

Thème

Être femme aujourd’hui en incluant notre dimension spirituelle, ainsi que notre héritage culturel et universel. La société industrielle a créé (entre autres) un univers de paraître, stérile, froid,   hyper technologique avec un rythme de vie qui laisse peu de place  à l’authentique, à l’essentiel. L’essentiel n’est-il pas,   notre appartenance  indéfectible à notre Terre et à l’univers, se rappeler que comme « créature » nous avons tous en nous  une étincelle « créatrice », nous sommes créatrices /créateur de notre vie, de notre réalité.

Ces « femmes » représentent des aspects du principe universel féminin, comme je le perçois.

Il ne s’agit pas d’objets, de  beautés plastiques, standardisées, pas de femmes sages, mais de femmes qui cherchent et qui ont la sagesse, ce sont des femmes qui sont en chemin vers elles-mêmes, vers la vie.    D’une certaine manière ce sont des « instantanées » de femmes qui sont dans l’être.  Elles sont là devant vous: nues, sans  déguisements, mais révélées. Sur leur peau sont inscrits leurs rêves, leur histoire, un destin commun ; leur  peau  est marquée  de sillons,   de rides, de traces de caresses, de vallées sombres, de témoignages de leur être, elle est usée et polie par la vie ; à travers leur corps et leur attitude transperce leur âme. Ce sont des prêtresses, des déesses, des magiciennes et des sorcières du quotidien ainsi que des femmes sauvages. Elles sont conscientes des liens qui les unissent aux autres, à la vie dans toutes ces  manifestations. Toutes ces femmes sont porteuses d’espoir et de foi en la vie et en elles-mêmes.

 à Les branches d’arbres et de buissons  pour leur beauté naturelle 
 à du fil de fer  pour sa flexibilité et son dynamisme 
 
à du papier journal usé pour son aptitude à la transformation et le côté recyclage
àle gesso (colle de peau et plâtre)  pour son pouvoir couvrant 
 
à les couleurs acryliques  pour leur facilité de travail et leur vivacité
 
à les vernis  pour leur pouvoir de protection et leur rendu final.
 
à Ce sont rajoutés au fil du temps : le tissu, le mastic de polyester, le plexi, des petits moteurs, de la lumière, des boites à musique tout qui m’inspire et qui me permets de m’exprimer.

Tous ces matériaux me sont chers, à cause de  leur aspect « quotidien et courant », de leur valeur et histoire propres et la possibilité de les métamorphoser, de leur donner une seconde vie.
[Announcement - Rachèle Hiltebrand Ogier - 11Ko - 2007]


ARTICLE DANS "ACTIVES" novembre 2007:

Rachele Hiltebrand Ogier vit dans un monde magique éclatant de couleurs. Elle met des contes en boîte, elle sculpte des déesses ; chez elle, on trouve même un cochon qui fait du skate-board. Elle semble pouvoir tout exprimer.

La Femme, surtout.

 

 

                 Cette grande et belle femme d’origine Hongroise travaille chez elle, à Gaillard, au milieu de ses créations, dans un joli capharnaüm de pots de peinture, de fil de fer et de morceaux de tissu ; elle n’a pas encore d’atelier, aussi a-t-elle investi une partie de l’appartement dans lequel elle vit avec toute sa petite famille.

Un mot vient à l’esprit quand on entre chez elle, un seul ; la Chaleur. C’est rayonnant, ça donne envie d’éclater de rire tant tout ça est joyeux. Et grand. On pense à Frida Kahlo, à Niky de Saint Phalle, aux univers baroques et enchantés des céramistes de Vallauris. A Tim Burton, aussi, là où le rêve côtoie toujours le cauchemar des enfants, deux parties d’un même monde surréaliste, ni totalement doux, ni totalement innocent.

 

« J’ai besoin de transformer les choses pour mieux les comprendre »

 

Le travail de Rachele est né d’un rêve qu’elle a fait, une nuit, un rêve dans lequel elle voyait une sculpture en papier mâché. Jusque là, elle ne faisait que dessiner, peindre, illustrer. Elle l’a toujours fait, elle vient d’une famille d’artistes, dans laquelle les femmes ont une dimension omniprésente (sa grand-mère sculptait et sa mère pratique l’Arthérapie). En 2002, elle présente sa première exposition à la galerie du Temps qui vient, à Genève, 15 sculptures qu’elle réalise en 9 mois sur le thème de la femme-déesse. Car la grande affaire de RacheleHiltebrand Ogier, c’est la Femme. Présentée comme un être spirituel, relié à une autre dimension, méconnue de cette société qui la réduit à une image définie par des hommes.  Il y a autre chose à dire,  tout un univers en profondeur qu’elle exprime sous l’influence des contes, du rêve, de l’artisanat Mexicain ou Indien dont elle s’inspire.

 

« C’est à chacun de s’approprier l’œuvre »

 

Ses œuvres sont réalisées en papier-mâché, d’autres en mastic de polyester, puis vernies. Il faut en moyenne 40 heures de travail pour chaque sculpture. Prévoyez de la place, elles sont grandes ; de la place pour vos yeux aussi, car elles sont aussi grandes que colorées ! Soyez attentifs aux détails ; chaque création est pleine de minuscules mystères qu’il faut du temps pour découvrir. Mais comme le dit l’artiste, « c’est à chacun de s’approprier l’œuvre » ; une fois vendue, elle commence un nouveau cycle.

 Définir Rachele Hiltebrand Ogier  comme un sculpteur serait la réduire, elle aussi.   Elle raconte des histoires, elle  les met en scène dans des boîtes pleines de petits tiroirs et de petits secrets mécaniques. Son grand projet : illustrer un conte Russe, « Vasilissa la sage », dont chaque page sera une boîte. Le livre sera accompagné d’une musique écrite et interprétée par son mari, Jerôme Ogier , violoniste et musicien professionnel.

 

« RA-ART », le petit guide illustré.

 

Vous l’avez compris, Rachel Hiltebrand Ogier n’est pas une femme comme les autres ; mais elle me répondrait sans doute que TOUTES les femmes sont différentes, que tout le monde est créatif. Et elle aurait raison. Allez donc faire un tour sur son site : http://www.ra-art.com

Vous y découvrirez un monde étonnement fragile et puissant, tellurique, spirituel, et chaleureux comme un soleil.

RHO travaille également sur commande. Vous pouvez la contacter par le bais de son site internet.

 

Pascale Godin/ »Actives » supllément de l’eco des pays de savoie, novembre 2006

 

 

[Biography - Rachèle Hiltebrand Ogier - 10Ko]








EMAIL- EMAIL- EMAIL- EMAIL- EMAIL- * A