+ 1 (707) 877-4321
+ 33 977-198-888

Galerie Lesueur Catherine - Oeuvres de Lesueur Catherine

Galerie Lesueur Catherine - Oeuvres de Lesueur Catherine

"Catherine Lesueur Ses œuvres d’art ont une âme L’art est-il capable d’exprimer l’indicible ? De nombreux artistes, essentiellement depuis le XXème siècle passé, se sont interrogés sur cette antinomie supposée abattre les barrières du regard. Pour y répondre, chacun invente un langage à sa mesure, qu’il croit propre, alors qu’il se révèle souv"

Lesueur Catherine
Lesueur Catherine
Oeuvres exposées le
Ajouté le 24 aout 2009
Ajouté le 17 avril 2009
Ajouté le 8 novembre 2008
Ajouté le 4 aout 2007
Ajouté le 11 avril 2007
Ajouté le 11 mars 2007
Ajouté le 20 octobre 2006
Ajouté le 1 octobre 2006
Ajouté le 26 septembre 2006
Ajouté le 24 septembre 2006
.../...
Ajouté le 22 aout 2006
Ajouté le 21 aout 2006
Ajouté le 14 aout 2006
Ajouté le 10 aout 2006
Ajouté le 9 aout 2006
Ajouté le 1 aout 2006
Ajouté le 1 fevrier 2006
Ajouté le 4 novembre 2005
Ajouté le 2 novembre 2005
Ajouté le 11 juin 2005
Médias Oeuvres
Thèmes Oeuvres
Styles Oeuvres
Dimensions
Prix
Oeuvres de 1 à 25 (sur 42 au total)


lune ere

CHIMERE

DEUX MAINS

A MAIN NUE

denuement

LA PLANETE ROUGE

La Broue

SPECTACLE

Le Bain de lune

UN JOUR AILLEURS

Sextant

Jeu d'enfants

Au clair de lune

Sumaï

PASSION

TIPI

Entre ciel et mer

ORACLE

ENLUMINURE

atmosphere

VEGA

SUMO

INCLINAISON

SI LA VIGNE M'ETAIT CONTEE

SARMENTS D'AMOUR



Catherine Lesueur

Ses œuvres d’art ont une âme

L’art est-il capable d’exprimer l’indicible ? De nombreux artistes, essentiellement depuis le XXème siècle passé, se sont interrogés sur cette antinomie supposée abattre les barrières du regard. Pour y répondre, chacun invente un langage à sa mesure, qu’il croit propre, alors qu’il se révèle souvent avoir été initié par d’autres. Si l’art seul n’apporte pas de réponse satisfaisante à cette question, il permet d’explorer des voies qui élargissent les champs du possible pour communiquer son sentiment du monde.

Expérimenter, Catherine Lesueur sait ce que cela signifie. Loin d’elle l’idée de recette toute faite pour imposer sa vision au spectateur. Place au travail, à l’inspiration et à la fraîcheur du regard. " Je suis une autodidacte, proclame cette artiste qui se consacre exclusivement à la sculpture et à la peinture depuis une petite dizaine d’années. Comme beaucoup de femmes de ma génération, mes parents se sont opposés à ma vocation d’artiste. J’ai dû patienter de longues années avant de trouver dans mon entourage la sérénité nécessaire à mon art ".

L’histoire de Catherine Lesueur sculpteur commence un soir de décembre par un détour dans la boutique d’un marchand de " Couleurs et accessoires pour loisirs créatifs ". Elle y achète impulsivement un sac de terre, se lance tout de suite " dans quelque chose " et découvre le plaisir du regard de l’autre sur ce qui sort de ses mains. " Cela m’a encouragée, souligne-t-elle. " Dans la foulée, elle participe à un concours de sculptures devant public dans sa bonne ville de Saint-Maur des Fossés, en région parisienne. À sa grande surprise, elle remporte le 1er prix. Après, c’est l’engrenage.

Aujourd’hui, Catherine Lesueur n’a pas à regretter de ne pas avoir suivi un cursus didactique ordinaire. Malgré l’expérience désormais acquise, elle a conservé une fraîcheur naturelle et une technique libre au service d’une sculpture d’une grande sensualité. Elle puise son inspiration dans la vie quotidienne. Ses œuvres s’inscrivent généralement dans des formes ovoïdes (Préhistoire, Au cœur de la Lune…), y compris pour ses portraits (Sumo) et les mythes qu’elle aborde (À main nue, Maintenant…). Le geste est toujours instinctif. " Ce n’est qu’après, quand je contemple le travail d’une journée que j’y retrouve des symboles de la Création ". Ces symboles sont, en quelque sorte, le supplément d’âme qui donne vie aux œuvres de Catherine Lesueur, car le plaisir du regard est aussi de débusquer les choses cachées qui ressortent d’une œuvre, de comprendre l’étonnante osmose de la terre et de l’artiste, de la matière, de la main et de l’intelligence…

Comme dans sa sculpture, Catherine Lesueur dévoile plus que sa personnalité dans sa peinture. Elle y révèle son âme. " Je n’ai aucun plaisir, dit-elle, à recopier un paysage. Je ne sais réaliser que des œuvres de création, c’est-à-dire, pour moi, d’imagination et de délire. Je prends, insiste-t-elle, du plaisir à délirer ". Et elle entend bien faire partager son plaisir à son spectateur qui a compris depuis longtemps que la seule beauté extérieure est insuffisante et que, donc, pour exister plus longtemps que la rosée du matin, les œuvres d’art ont besoin d’une âme. Cette dernière ressemble en principe à l’inspiration de son auteur. Elle est tantôt sévère, ironique, drôle, pathétique, jamais satisfaite d’elle-même, comme si l’insatisfaction était aussi un moteur de sa création. Alors, l’art est-il capable d’exprimer l’indicible ? Sûrement : avec le supplément d’âme et la passion que lui insuffle Catherine Lesueur, il donne même des ailes.

Alain Coudert

[Biography - Lesueur Catherine - 5Ko]



Livre des invités de Lesueur Catherine

lesueur catherine
un melange détonnant de force et de sensibilité bravo!!!!!amicalement Marie ANGELOT
(Marie Angelot, 27 avril 2007)






EMAIL- EMAIL- EMAIL- EMAIL- EMAIL- * A