+ 1 (707) 877-4321
+ 33 977-198-888

Galerie Christophe Novel - Oeuvres de Christophe Novel

Galerie Christophe Novel - Oeuvres de Christophe Novel

"écrit par Angélique IGNACE (femme de l'artiste) Christophe Novel, un artiste modeste Né dans un village de la Haute-Savoie, du nom de Faverges, Christophe Novel est un artiste hors-du-commun. Après avoir décroché son baccalauréat de philosophie-mathématique, il intègre l'école des Beaux-Arts d'Annecy. Il n'y restera que trois mois suite à une diver"

Christophe Novel
Christophe Novel

Traduction de la galerie :
Fine art by Christophe Novel Oeuvres de Christophe Novel Christophe Novel Christophe Novel Christophe Novel Christophe Novel Christophe Novel Christophe Novel Christophe Novel

Les 20 oeuvres de Christophe Novel

RSS feed Christophe Novel

Diffuser l'exposition Christophe Novel sur
Oeuvres exposées le
Ajouté le 1 decembre 2012
Médias Oeuvres
Thèmes Oeuvres
Styles Oeuvres
Dimensions
Prix
Oeuvres de 1 à 20 (sur 20 au total)


La boudeuse

Calypso

Apprenti samouraï

Vieux fumeur chinois

Coeur vaudou

La couturière

Vieux Samouraï, Shiroyama, 1877

Enfant des steppes

Profil de lion

Nishi

Novice bouthanais

Apaloosa

Tête d'éléphant

Petite couturière

Homme du Lanzhou

Cambodgienne

Vieille indienne

Yao

Babouchkas

Yakusa



 Écrit par Angélique IGNACE (femme de l'artiste)

Christophe Novel, un artiste modeste

Né dans un village de la Haute-Savoie, du nom de Faverges, Christophe Novel est un artiste hors-du-commun.

Après avoir décroché son baccalauréat de philosophie-mathématique, il intègre l'école des Beaux-Arts d'Annecy. Il n'y restera que trois mois suite à une divergence avec la direction artistique de l'école qui, de plus, ne classait pas son genre fétiche, la bande dessinée, dans le domaine de l'Art.Il enchaine alors plusieurs boulots avant d'intégrer une biscuiterie. Il y fait de belles rencontres malgré les difficultés du travail. Quelques années passées, il finit par poser le tablier pour suivre la voie qui est en lui. Il veut dessiner. Commence alors un long chemin d'apprentissage semé d'embuches car Christophe apprend seul. Il découvre, expérimente et petit-à-petit il maîtrise.

Le clair-obscur est une technique à part entière aujourd'hui. Né du grand Le Caravage, qui a su en distiller les plus belles lumières, il a peu-à-peu perdu le souffle qui l'avait animé pour laisser place aux mouvements plus modernes. N'en déplaise aux contemporains, Christophe choisit de le remettre au goût du jour dans son petit village. La tâche s'avère des plus difficiles pour des villageois habitués aux vaches peintes sur du bois. Mais l'artiste s'accroche, il y croit, il y croit à la puissance du noir et de la lumière et il le fait par plaisir.

Avec ses clairs-obscurs, le spectateur imagine, reconnaît, ressent. La vie tourbillonne sur la feuille et le noir intensifie chaque zone lumineuse.

La lumière: certainement ce qui a de plus essentielle aux yeux de Christophe et une autre technique va permettre au savoyard de l'exprimer.

L'encre de Chine, une encre où le noir est plus noir que l'obscurité totale, une encre que l'on doit « refuser de maîtriser » selon les propres mots de l'artiste car « l'encre de chine est comme un chat ». Elle fait absolument tout ce qu'elle veut et chaque encreur digne de ce nom doit être capable de s'amuser avec elle, accepter de la laisser libre et improviser à partir de ses mouvements de guépard. Avec l'encre, plus que tout autre média, les lignes deviennent inutiles, la vraie solution est pour Christophe: « le blanc sur blanc ». Faire entrer la lumière le plus possible dans un visage ou dans un paysage enneigé. Voilà pourquoi lorsqu'on pose ses yeux sur une encre de Christophe Novel, on se sent happer par l'intensité et par la vie qui s'en dégage.

Que ce soit clair-obscur, pastel, encre ou même plume les œuvres de l'artiste se savourent avec plaisir.

Il n'a pas pour autant tourner le dos à la bande dessinée, bien au contraire, car c'est la bande-dessinée qui lui a tout appris: proportions ou expressions, elle a été pour lui un soutien dans des moments difficiles et elle restera toujours un excellent libérateur de son imagination débordante.

Aujourd'hui dessinateur et professeur de dessin, Christophe Novel enseigne à ses élèves ce qu'il a appris au fil des années et transmet avec sympathie et sans retenue tous ses secrets.

                                                                    


 

Écrit par Christophe Novel,( dans un de ses rares moments de lucidité)

Christophe Novel, un artiste modeste

Né dans un village haut savoyard insignifiant du nom ambigu de Faverges, Christophe Novel est un escroc.

Après avoir décroché contre toute attente son baccalauréat de philosophie-mathématiques, (avec un zéro pointé en philosophie et au-dessous de la moyenne en mathématiques) il intègre l'école des Beaux-Arts d'Annecy. Il n'y restera que trois mois à cause de son caractère borné et étroit qui lui met tout le monde à dos.

Il enchaine alors plusieurs boulots minables avant d'intégrer une biscuiterie. Son manque de professionnalisme et sa paresse chronique lui valent une unanime détestation parmi le personnel aussi bien que chez ses patrons consternés. Quelques années passées, à la suite d'une énième dispute, on lui indique fermement la porte de sortie : il finit donc par poser le tablier et se demande alors ce qu'il pourrait bien faire pour gagner sa vie sans efforts et sans aptitudes particulières.

Commence alors sa carrière de fumiste, pendant laquelle, passant le plus clair de son temps entre les jeux vidéos, la musique rock et l'avachissement sur le canapé devant des programmes médiocres à sa faible portée intellectuelle et de son inculture crasse, il fait croire qu'il travaille alors qu'il se contente la plupart du temps de faire quelques taches au hasard sur des feuilles gâchées.

Le clair-obscur est une technique à part entière aujourd'hui. Né du grand Le Caravage, qui a su en distiller les plus belles lumières, il a peu-à-peu perdu le souffle qui l'avait animé pour laisser place aux mouvements plus modernes. Pour le plus grand malheur de ses contemporains (et du Caravage lui-même, meurtri de lui voir succéder un si pitoyable continuateur), Christophe choisit de le remettre au goût du jour dans son petit village. La tâche s'avère des plus difficiles car les villageois ne sont pas dupes : ce n'est que par flemme de crayonner des grandes parties noires qu'il a choisi cette technique qu'il maitrise aussi bien qu'un coq maitrise une horloge nucléaire. De plus, ses sujets hideux, vieillards édentés et sournois, femmes goitreuses ou africains repoussants, confirment une population désireuse d'accrocher sur ses murs de saines illustrations de vaches ou de chalets dans son attitude de rejet.. Mais l'artiste s'accroche, de toutes façons, il ne sait pas faire grand chose d'autre ( à part faire bouger ses oreilles).

Il se lance alors dans l'encre de Chine, une encre où le noir est plus noir que l'obscurité totale, une encre que l'on doit « refuser de maîtriser » selon les propres mots de l'artiste car il en est bien incapable. Avec l'encre, plus que tout autre média, les lignes deviennent inutiles, ce qui l'arrange bien car il n'a jamais été fichu de tracer une courbe ou une ligne nette; la vraie solution est pour Christophe: « le blanc sur blanc », théorie fumeuse qu'il assène à l'envie autour de lui jusqu'à l'écœurement de son pauvre auditoire. Voilà pourquoi, lorsqu'on pose son regard sur une de ses œuvres, on ne voit que du noir ou que du blanc et qu'on ne comprend rien à ses misérables gribouillis. Dans sa région, sa réputation d'escroc le précède et il n'a heureusement jamais pu exporter ses talents de fumistes au delà d'un rayon de quelques kilomètres autour de chez lui.

 Il n'a pas tourné le dos à la bande dessinée, hélas, et souhaitons qu'aucun éditeur sérieux ne soit intéressé par sa prose puérile, ses scénarios alambiqués et ses dessins d'enfants.

Aujourd'hui dessinateur et professeur de dessin, Christophe Novel enseigne à ses élèves naïfs le néant qu'il a appris au fil des années et transmet, uniquement mu par l'argent, son maigre acquis.

 

 

 

[Biography - Christophe Novel - 10Ko]








EMAIL- EMAIL- EMAIL- EMAIL- EMAIL- * A